Oh je vais acheter un epub légalement !!

Oh l'epub est protégé par DRM

Oh je vais télécharger l'epub illégalement !

Follow

Acheter un ebook protégé par DRM tue la culture, c'est une bombe à retardement, la littérature n'aurait pas survécu au temps et aux siècles si les DRM avait existé dans l'antiquité

Donc le téléchargement illégal sauve la littérature et même la culture en général.

Par exemple, dans un autre domaine, avez-vous déjà essayé d'acheter une série/film Netflix ?

Non ?

Eh bien sachez que c'est impossible, pour les séries/films purement produits par Netflix. Le jour où Netflix disparaîtra, car aucune entreprise n'est éternelle sous une seule forme, leurs productions disparaîtront avec, et leurs artistes sombreront dans l'oubli. Sauf si elles ont été téléchargées illégalement.

Le DRM mène à un problème très similaire, souvent c'est celui de Adobe qui est utilisé et nécessite une connexion vers le site d'adobe pour pouvoir récupérer l'epub et le déchiffrer, ce sera, sans bidouille, valable que sur un seul appareil. votre liseuse tombe en panne ? Pas de souci, vous pourrez le télécharger à nouveau. Sauf si... Adobe cesse d'exister. En ce cas, tous les livres protégés par DRM Adobe seront petit à petit oublié, effacé de l'existence, sauf s'il existe quelque part une copie sans DRM ou un livre papier.

Car oui, le numérique qui permet de diffuser, partager, copier à des centaines de millions d'exemplaires, le numérique, si mal utilisé comme il l'est actuellement, peut aussi s'avérer dangereux pour un livre par rapport à son alternative papier ou alternative illégale. Et c'est pas dû au numérique en lui-même, non ! C'est du aux éditeurs, ainsi qu'aux distributeurs (coucou Apple, Amazon, Microsoft (on va en reparler) Google) qui veulent garder un contrôle total et bien plus GRAND que lorsque la distribution se faisait sur papier.

Alors, le cas Microsoft. Exemple d'une entreprise qui est tombée et avec elle toute sa librairie, ou plutôt devrais-je dire bibliothèque, car un livre numérique protégé par DRM ne vous appartient pas.
Microsoft vendait des ebooks. Jusqu'au jour où ils se sont aperçus que ce n'était pas rentable.
Ils ont littéralement fermé le service. Remboursés leurs utilisateurs, certes, mais les livres ont disparu, pouf (plus téléchargeable et si votre liseuse tombe en panne, bye bye). C'est comme si, lorsque votre librairie fermait, vos livres partaient de vos étagères. Alors vous me direz, tout comme la liseuse peut tomber en panne, votre bibliothèque pour brûler. Mais... Non, croyez moi, votre liseuse a plus de chance de tomber en panne, votre liseuse TOMBERA en panne, dans un avenir proche, c'est inéluctable, car c'est de la merde.

@PhieLaidMignon Les liseuses ont probablement toutes la batterie soudée. Donc, c’est vite vu : obsolescence programmée.

Effectivement, seule peut survivre la collection déplombée gérée par Calibre. On pense à bien sauvegarder le dossier de stockage des ebooks, et c’est tranquille jusqu’à la fin de l’électricité.

@Monolecte Ça n'enlève rien à l'intérêt/au besoin de sauvegarder. Et au fait qu'une liseuse n'est pas éternelle.

Mais c'est faux, les liseuses n'ont une batterie soudée. Elles sont connectées via un connecteur semblable à celui d'un ventilo de PC portable/d'une batterie de manette PS 3. Y a rien a souder ou à déssouder pour changer la batterie…

Comme beaucoup d'appareils aux batteries dites « inamovibles » pour @PhieLaidMignon - 1/3

pousser à racheter tout le matériel après l'usure de la batterie, en inculquant dans la tête des gens que « la batterie ne peut pas être changée », alors les batteries sont en réalité amovibles, et remplaçables. Juste plus chiant qu'une batterie « externe » dite « amovible » mais même pas nécessairement plus difficile. Ça dépend des (modèles des) appareils.

La difficulté de replacer la batterie dépend uniquement de la dispo de @Monolecte @PhieLaidMignon - 2/3

batterie neuve dans le commerce et la difficulté ou pas d'ouvrir le boitier de tel ou tel modèle de liseuse/autre appareil.

@PhieLaidMignon @Monolecte - 3/3

@Monolecte @PhieLaidMignon J'ai acheté peu d'epub, certains avec DRM, la première chose que je fais dans le cas d'achat sous DRM est de retirer le DRM et le mettre dans une bibliothèque calibre.

c'est des manips bien relou à faire et j'aimerai que cette pratique soit interdite. Mes achats ne devraient pas dépendre de l'existence et du bon vouloir d'organisme externe comme adobe.

C'est hallucinant que ce soit plus simple de dl illégalement un bouquin que de l'acheter et supprimer ses DRMs...

@Purexo @PhieLaidMignon Le plus drôle, c’est que faire péter les DRM est un truc que les Linuxiens ne peuvent pas vraiment faire, puisque Adobe a décidé de ne plus maintenir sa merde à DRM pour Linux.

@PhieLaidMignon
J'aurais pris comme exemple Yahoo Music qui avant de fermer a conseillé à ses clients de sauver sur CD la musique acheter, ce qui permettra de la réimporter sur ordi.

numerama.com/magazine/10325-ya

@PhieLaidMignon

Tu oublies les archives nationales.
Les oeuvres ne seraient pas perdu à la disparition de netflix.
Mais le P2P, c'est quand même beaucoup plus accessible que les archives.

@PhieLaidMignon quand on me parle de piratage, je pense à une vieille quote de DTC ou la personne repond, je pirate pas, j'archive à mes frais l'intégralité des videos et musiques du web

@PhieLaidMignon Disons que le téléchargement illégal donne une chance supplémentaire. Car il faut bien l'admettre: certaines choses qu'on trouvait il y a 10 ans sont maintenant introuvables sur les réseaux pirates (pas les trucs populaires, mais ceux-là ne risquent pas de disparaître même sans le piratage). Certes, le fichier existe p-e quelque part sur l'ordinateur de quelqu'un, mais comme personne ne sait qui c'est, c'est équivalent à l'avoir sauvé nulle part.

Sign in to participate in the conversation
Cornichon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!